Accueil > FSU 58 > Actions > Communiqués > Audience chez Madame la députée : ses "solutions " pour les retraité.es ne (...)

Lundi 5 novembre, les organisations de retraités CGT-CGC-FO-Solidaires-FGR-FSU-LSR suite à leur demande ont été reçues par la Mme la Députée.

Les représentants des retraité.es ont fait le bilan des mesures prises par le gouvernement et sa majorité depuis 17 mois, à l’égard des retraité.es. Choix politiques qui ont pour conséquence de réduire leur pouvoir d’achat. Madame la Députée a défendu et justifié toutes ces mesures et a assumé l’augmentation de la CSG, la non revalorisation des pensions, la remise en cause du système de retraite par répartition au nom de la solidarité, faisant ainsi des retraité.es la variable d’ajustement du budget.

Les organisations ont indiqué que le mécontentement des retraité.es s’élargissait à d’autres retraité.es de provenances très diverses : ce que la députée juge « une petite somme » en diminution de pouvoir d’achat montre sa méconnaissance de la vie des Nivernais.es. Elle justifie la politique en faveur des riches par des promesses de réussite économique. Le croit-elle vraiment ?!
Deux projets de société inconciliables : les organisations ont souligné l’inefficacité sur l’emploi des mesures prises en faveur des entreprises et dont les exonérations de charges sont un manque à gagner pour la Sécurité Sociale. Elles dénoncent la dématérialisation des services publics qui éloignent les personnes de leurs droits (utilisation de l’ordinateur etc), et l’isolement géographique des personnes (manque de transports publics) etc

Pour finir, les représentant.es des retraité.es ont remis leurs revendications à Madame le Députée : suppression de la hausse de la CSG, revalorisation de toutes les pensions avec rattrapage des pertes subies, indexation des pensions sur les salaires, maintien des pensions de réversion, prise en charge de la perte d’autonomie à 100 % par la sécurité sociale.

A la sortie de leur rencontre, les organisations ont fait un compte-rendu aux retraité.es présent.es venu.es en nombre et appelé à rester mobilisé.es en participant aux prochaines initiatives d’action pour leurs revendications.