SNES académique de Dijon

  


 

  

Articles les plus récents

Accueil > Instances de concertation > CDEN > CDEN soporifique ... la FSU impose ses sujets.

CDEN soporifique ... la FSU impose ses sujets.

paru le mardi 24 juin 2014, par Pascale Bertin

L’ordre du jour du CDEN n’était pas en phase avec les préoccupations des collègues !


Comme nous le pressentions, le sujet des rythmes scolaires du point de vue des seuls horaires n’a eu qu’un intérêt limité (horaires déjà diffusés sur le site du ministère). Par le biais de notre déclaration( cf : ci-dessous), les délégués de la FSU ont évoqué les vrais sujets qui préoccupent la profession de notre département en ce moment : carte scolaire, postes et accompagnement AVS à la rentrée .

Illustrée par un diaporama élogieux sur plusieurs points, le Conseil Général se félicite de sa politique éducative. Mais la FSU a déploré le choix assumé de ne pas appliquer de tarification des transports voire de la restauration scolaire en fonction du quotient familial... Ajouté au fait que certains Temps d’Activités Périscolaires ou de garderie soient payants, nous déplorons le fait que l’école devienne de moins en moins gratuite !

S’agissant des statistiques sur l’entrée des élèves en seconde générale ou dans le supérieur , le point intéressant ne réside pas dans le taux de passage, mais plutôt dans le devenir des élèves. Le débat a porté sur le manque d’ambition des élèves que la FSU attribue à la situation financière des familles et à leur catégorie socio-professionnelle au vu de l’éloignement des sites d’enseignement supérieur et des coûts engendrés.

Nous avons mis le Conseil Général en garde à propos de la généralisation de l’Espace Numérique de Travail Liberscol quant à sa fiabilité, son ergonomie et sa sécurité.

AVS  : la direction académique, toujours dans l’attente des décrets attribue des CDD pour que les AVS ayant travaillé 6 ans ne présentent pas de rupture pour patienter jusqu’à la connaissance des critères d’éligibilité : 11 sont "CDI-sables" et 4 à 5 le seront d’ici le 31/12/2014.
Nous savons d’ores et déjà que les postes attribués sont en diminution alors que le nombre de notifications attribuées par la MDPH est en hausse ; la DSDEN réfléchit à cet "effet ciseaux" pour trouver une organisation ... mutualisation.

Aide aux directeurs d’école = zéro (cf : paragraphe précédent) ; les directeurs apprécieront !

Comptages à la rentrée : à propos de Camus maternelle à Nevers, Varennes Vauzelles ... le DASEN indique "on va s’adapter et on verra cela à la rentrée comme tous les ans". Pas d’avancée visible pour Moulins-Engilbert mais les arguments sont connus ; d’autres situations relèvent du choix de sectorisation des municipalités. Toury sur Jour verra la collègue et ses élèves déplacés à Chantenay sauf si la collègue souhaite postuler à un autre poste

Comme la FSU avait déjà alerté, en mars, la direction académique sur la pénurie des médecins scolaires l’an prochain, nous avons obtenu quelques éléments de réponse : certaines missions sont déjà déléguées aux infirmières scolaires ; quant aux autres, il est question de faire appel aux médecins des départements limitrophes comme à Chateau-Chinon ou Clamecy ; en effet, la visite médicale est obligatoire pour les élèves d’enseignement professionnel qui travaillent sur certains postes dangereux.

Vos représentants FSU : Isabelle Gacoing, Emmanuel Loctin, Eric Vannier et Pascale Bertin

titre documents joints

© FSU Nièvre 2013 (Mentions légales )