Accueil > FSU 58 > Actions > Communiqués > Comité nivernais contre la privatisation de La Poste

Nevers, le 29 octobre 2009

Communiqué :

Près de 20 000 nivernais ont exprimé, le 3 octobre dernier, leur opposition au projet de changement de statut de La Poste, qui ouvre la voie à sa privatisation (50 000 votants en Bourgogne, plus de 2.3 millions dans le pays).
C’est une mobilisation historique, qui montre l’attachement de la population à notre service public postal et sa volonté d’être consultée sur le sujet. Le Président de la République doit l’entendre !
Au lieu de cela, il engage à partir du 2 novembre la procédure accélérée sur le projet de loi au Sénat.
Poursuivons la mobilisation ! Pour cela, la semaine du 31 octobre au 7 novembre est une semaine nationale de mobilisation, où une carte-pétition adressée au Président de la République sera proposée à la signature dans tout le pays.

Cette carte-pétition, intitulée "J’écris au Président", demande à N. Sarkozy :
- le respect du résultat de la votation du 3 octobre
- le retrait du projet de changement de statut de La Poste
- l’ouverture d’un débat public sur l’avenir du service public postal
- un référendum sur l’avenir de La Poste.

Dans le département de la Nièvre, le Comité contre la privatisation de la Poste fera signer cette carte-pétition en différents points de rencontre organisés pendant toute la semaine. La carte-pétition est également disponible au siège du Comité (10 rue de la Rotonde à Nevers) ou auprès de l’ensemble des organisations-membres (PCF, PS, Parti de Gauche, NPA, UD-CGT, CGT FAPT, FSU, Solidaires, Coll. citoyen pour une gauche antilibérale, CNL, UFAL, Assoc. élus communistes). Chaque citoyen peut devenir un relais pour la signature, prendre contact avec le Comité pour cela. La carte-pétition peut encore être signée par internet (http://www.referendumpourlaposte.rezisti.org).

Le Comité nivernais sera également présent lors de la manifestation organisée devant le Sénat à Paris le 2 novembre.

Répondre à cet article