Accueil > Instances de concertation > CTSD > Compte-rendu du CTPD du 29 janvier 2008

Compte-rendu du CTPD du 29 janvier 2008

paru le mardi 29 janvier 2008 , par Jimmy Derouault

La réunion a débuté par les déclarations des organisations syndicales (lire celle de la FSU ci-dessous). L’Inspecteur d’Académie n’y a pas répondu argüant du caractère général de celles-ci.

Il a ensuite confirmé l’ordre du jour insistant sur le fait qu’il ne concernait que les collèges.
Il a donc présenté leurs situations :
un collège en dessous de 100 élèves (Saint Saulge) , 3 proches de ce seuil (Lormes, Montsauche, Varzy).
Il a fait remarquer que l’assouplissement de la carte scolaire avait eu et aura peu d’incidence sur les collèges ruraux et que les seuls effets étaient visibles dans l’agglomération de Nevers.
Il a rappelé que tant que l’établissement demandé pouvait accueillir des élèves, les dérogations seraient acceptées. Dans le cas contraire , les priorités définies par les textes seraient appliquées. Ce sera sûrement le cas cette année à V. Hugo (Nevers).
Il a ensuite souligné que l’augmentation du nombre d’heures supplémentaires (causée par la suppression de postes dans l’Académie) touchera moins la Nièvre qui posséde déjà un taux élevé d’heures supplémentaires.
Il a rappelé la perte sèche de 12 postes au nom de la démographie. L’IA se base sur une baisse de 137 élèves quand le rectorat table sur 200. Ce sera sûrement entre les deux. Cela a pour conséquences la baisse de 9 divisions dans les collèges de la Nièvre.
L’IA remarque qu’un maximum de moyens a déjà été donné et que peu d’ajustements seront possibles en juin.

Des échanges ont ensuite eu lieu sur les langues vivantes et le maintien de l’allemand (notamment en LV2 à Moulins-Engilbert). La commission des langues doit donner son avis demain.
Des instructions fermes ont été données par le ministère pour que l’apprentissage de la première langue commence dès le CE1.

Dans les endroits difficiles en terme de répartition, ont été notés : Château-Chinon (perte de deux divisions et un E/D à 24,8) ; V.Hugo avec des niveaux tous chargés ; Guérigny avec des 4ème à 29 ; Fourchambault avec une démographie positive ; Varzy avec un niveau en 4ème sous-évalué ; René Cassin à Cosne et Guérigny avec des heures pour travaux de groupe ridicules pour le nombre de classe dépassant les 26 élèves.

Les organisations syndicales (dont le SNES/FSU) ont marqué leur désaccord sur la transformation des postes en heures supplémentaires. Heures qui ne seront pas forcément acceptées partout et dans toutes les disciplines.

Suite à une question d’E.Loctin du SNUipp/FSU, l’IA nous a annoncé la création d’un poste de maître référent supplémentaire pour permettre de mieux prévoir, anticiper les demandes des parents, les décisions de la commission d’orientation, les besoins en enseignants spécialisés. Mais la question portait sur la création d’un demi-poste de directeur adjoint de SEGPA à Decize qui pourrait, à notre avis être transférable ailleurs. M. l’Inspecteur d’Académie est d’accord et en fait la demande au niveau académique tous les ans.

Questions diverses de la FSU :

1.Quelles seront les conséquences pour la Nièvre de la suppression de 8 postes dans le premier degré ?
Pas de réponse (mais voir le compte-rendu du groupe de travail)

2.Quelles ont été les conséquences de l’expérimentation du service minimum d’accueil dans le département ? Quelles ont été les communes qui l’ont mis en place ?
11 communes s’étaient montrées intéressées. Une s’est désistée. Selon les informations partielles de l’IA, 3 auraient assuré l’accueil des élèves. Il attend leur demande de remboursement qui s’accompagnera de la signature de la convention.

3.Quel est le devenir des employés de vie scolaire actuellement embauchés par l’Education Nationale dans la Nièvre ? Les contrats seront-il renouvelés ? Si oui, avec les mêmes personnes ou non ?
Pour la rentrée 2008, l’IA est dans l’attente de la décision de la direction du travail (sachant que le taux de prise en charge par le ministère de l’emploi changera !). Pour l’instant, sont renouvelés les contrats des EVS travaillant comme aide-administrative aux directeurs d’école et ceux accompagnant des élèves handicapés.

4.Le forfait Association Sportive des professeurs d’EPS sera-t-il compris dans leur service et fait dans l’établissement d’affectation, comme prévu par la loi ?
Oui

P.-S.

Déclaration FSU au CTPD du 29 janvier 2008

Nous allons donc aujourd’hui préparer la rentrée dans les collèges quand nous devrions préparer celle des écoles du département. Le ministère a donné des consignes pour reporter les opérations de carte scolaire préparant la rentrée 2008 au-delà des élections municipales.
Ainsi le gouvernement souhaite éviter d’assumer les conséquences des choix budgétaires effectués au plan national. En l’état, le budget 2008 ne permet pas de faire face à la hausse des effectifs (35.800 élèves supplémentaires pour 700 postes, soit 1 poste pour 50 élèves), à une meilleure prise en charge des élèves en difficulté et se traduira par des fermetures de classes, des effectifs surchargés, l’absence de moyens nouveaux pour la formation des enseignants et le remplacement.
Le SNUipp dénonce cette mesure qui instrumentaliserait à des fins politiques le service public d’Education Nationale.
De plus, le report de la préparation de la rentrée 2008 fragilisera la préparation pédagogique de la rentrée 2008 et risque de reporter les affectations de nombreux collègues alors que les lourdes modifications annoncées par le ministre de l’Education Nationale impliqueront une réorganisation importante du fonctionnement des écoles.
C’est pourquoi a FSU a demandé que l’on puisse lors de ce CTPD discuter malgré tout du premier degré. Dans l’intérêt des élèves, notamment ceux qui connaissent le plus de difficulté et du fonctionnement des écoles plutôt que des préoccupations électorales.