Accueil > FSU 58 > Actions > Collectifs de mobilisation > Collectif nivernais contre l’expulsion d’enfants et (...) > Constitution d’un "collectif contre l’expulsion des jeunes (...)

Toute personne (ou organisation) intéressée (et nous devons tous l’être) par une adhésion à ce réseau (d’alerte, de surveillance, de pression), toute personne ayant connaissance d’une situation difficile pour un de ces élèves (menace d’expulsion, problème de papiers...) peut nous contacter.

En tant qu’enseignants, nous avons une mission à accomplir. Nous devons transmettre des valeurs à nos élèves, et ces valeurs sont celles de la République française, celles inscrites dans notre Constitution : Liberté, Egalité, Fraternité.
Or, nous assistons à une violation flagrante de ces droits élémentaires auxquels nous sommes fortement attachés.

Une autre de nos missions est de former des citoyens capables d’esprit critique. Pour cela, il faut d’abord que nous-mêmes soyons en mesure de mener cette critique à l’encontre d’une politique qui est en train de faire table rase de nombre des acquis de la République, au détriment des plus faibles.

En tant qu’enseignants, nous avons donc un devoir : celui de nous élever contre les injustices que nous voyons au sein de nos établissements, de nos classes, celui de lutter contre les inégalités. Nous avons aussi un devoir de solidarité.
Alors, informons-nous, diffusons cette information et n’hésitons pas à crier notre désapprobation et notre révolte.
Ne laissons pas l’indifférence nous gagner, et surtout, soyons solidaires !

En tant qu’enseignants, nous nous devons de soutenir ces jeunes qui ont droit à une instruction dans la sérénité.
Gardons notre capacité d’indignation car c’est notre humanité qui permettra de sauver ces familles de l’injustice que leur font subir les représentants de notre pays.

Et n’oublions pas que chaque action compte, si petite et insignifiante qu’elle puisse paraître. (vu sur le site du SNES-Yonne)