Bourse du travail
bd Pierre de Coubertin
58000 Nevers
Téléphone : 09 52 17 58 57
Mail : fsu58@fsu.fr


 

  

Articles les plus récents

Accueil > Instances de concertation > CHSCT > CHSCT de rentrée : 15/11/2016

CHSCT de rentrée : 15/11/2016

paru le jeudi 17 novembre 2016, par Webmestre FSU58

Un Comité Hygiène et Sécurité au Travail s’est réuni mardi 15 novembre dans les locaux de l’ESPE.


Depuis le début de l’année scolaire, de nombreux collègues ont réalisé des signalements sur le Registre Santé et Sécurité au Travail (RSST) qui concernent des risques psycho-sociaux (RPS). Ces signalements ont été traités ou sont en cours de traitement par l’administration.

En effet, quand dysfonctionnements récurrents il y a, c’est bien l’organisation du travail qu’il faut réinterroger ... ce sur quoi a insisté la FSU.

Si les collègues enseignants commencent à avoir le réflexe de renseigner une fiche RSST quand le besoin s’en fait sentir, la question s’est posée pour les personnels AVS qui ont difficilement accès au registre santé et sécurité sur internet. Le directeur de l’école ou un collègue peut saisir le CHSCT pour un collègue.

Au mois de juin 2016, le CHSCT s’est rendu au sein de l’école Lucie Aubrac à Nevers, pour faire un bilan auprès des enseignants de la fusion des deux écoles Claude Tillier et Jean Macé. Une suite à ce travail sera donnée.
D’autres visites seront prévues au cours de l’année, notamment dans un collège de Cosne-sur-Loire, et un lycée de Nevers.
Le CHS-CT propose, en amont d’une visite, de réunir de façon obligatoire et sur un temps dédié (108h), les agents de tout l’établissement (ou l’école) pour leur faire connaître le CHS-CT, pour donner un questionnaire qui pourrait déterminer l’axe de travail de la visite.

Lors de ce CHSCT, nous avons également abordé la question des troubles musculo-squelettiques (TMS). L’administration a mis en place, dans un premier temps, une sensibilisation aux postures et gestes professionnels à tous les enseignants de maternelle, lors des stages EPS maternelle. Un deuxième temps pourrait être mené par le conseiller de prévention départementale et la conseillère pédagogique EPS départementale dans certaines écoles pour une formation de terrain, dans les classes, avec observation (donc avec les élèves).

Nous avons fait le point sur la sécurité dans les écoles et les EPLE. Depuis le mois de janvier 2016, différentes réunions ont été organisées entre la DSDEN et les différents services (police, gendarmerie, préfecture), et les maires, les IEN, les directeurs d’écoles. Des ressources pédagogiques ont été mises à la disposition des enseignants sur le site maternelle de la DSDEN.