Des mineurs accueillis dans la Nièvre

paru le mardi 10 janvier 2017 , par Webmestre FSU58

Le Collectif Nivernais Contre l’Expulsion des Enfants et Adolescents Scolarisés a souhaité rencontré le nouveau préfet en personne qui accordera une audience une fois ses visites protocolaires passées ...

La FSU58 au sein du Collectif Nivernais contre l’Expulsion des Enfants et Adolescents Scolarisés veut présenter notre collectif, ses actions.

Nous voulons aussi lui faire savoir que des solidarités s’organisent autour des élèves quand ceux-ci sont sur le point d’être expulsés du fait que leurs parents n’ont pas de papiers : les enseignants sont souvent les premiers à réagir mais aussi les mais et parents qui connaissent ces jeunes et voient ainsi que la Convention Internationale des Droits de l’ Enfant n’est pas respectée (enfermement dans des centres de rétention etc)

Localement, des Nivernaises et des Nivernais aident à l’accueil.
Nous l’interpellerons aussi sur le devenir de ces jeunes réfugiés accueillis sur la commune de Challuy pour deux mois. Et après ?

Pour mémoire, 30 000 enfants, de sans-papiers ou non, vivent à la rue en France en ce moment .