Accueil > FSU 58 > Actions > Désarmement Nucléaire et audience en préfecture

Désarmement Nucléaire et audience en préfecture

paru le mercredi 12 février 2014 , par Pascale Bertin

La FSU a fait partie de la délégation reçue en préfecture relative à la non participation de la France à la conférence de révision du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP).

Marie Hélène Bourdier, présidente du Mouvement de la Paix a posé les questions qui fâchent relatives à la sécurité des populations en cas d’accident nucléaire. Rappelons-nous, le 5 mai dernier et l’échec du tir de validation d’un missile M51 de série, au large du petit port breton de Penmac’h, dans le sud du Finistère.

" Vous pensez bien que ce n’est pas du ressort de la Préfète", nous a-t-on répondu. <br<

Nous avons expliqué l’inutilité et la cherté de l’équipement nucléaire militaire au regard des préoccupations actuelles : l’armement nucléaire n’est pas dissuasif en matière de terrorisme et ne résout pas non plus les situations en Afrique, en Syrie etc.

Le Mouvement de la Paix vous convie à la salle de l’ESGO, rue Henri Fraisot le vendredi 21 février à partir de 17h30 :
{{}}

Les ami(e) du Bureau Départemental du Mouvement de la Paix vous proposent que notre Assemblée Générale soit l’occasion pour tous d’y voir un peu plus clair sur les tenants et les aboutissants des orientations récentes prises en notre nom.

titre documents joints