Accueil > FSU 58 > Actions > Communiqués > Elections prud’homales : la FSU s’engage pour les (...)

La FSU présente des candidats aux élections prud’homales dans un collège (activités diverses) où elle a des compétences. Elle a déjà eu l’occasion d’accompagner et de défendre des salariés (et syndiqués) -les EVS - alors même qu’elle n’avait pas d’élus aux conseils de Prud’hommes.

L’avenir est très incertain pour un grand nombre de salariés. La FSU 58 s’est engagée aux côtés des Emplois de Vie Scolaire (EVS) des écoles depuis leur création et a obtenu sur ce terrain des résultats. Reste à obtenir pour chacun d’accéder à un emploi stable, pérenne et décemment rémunéré.

Première fédération des salariés de l’Etat, la FSU ne résume pas sa préoccupation aux seuls fonctionnaires et services publics. En effet, dans les différentes fonctions publiques, de plus en plus de personnels relèvent du régime général et des conventions collectives liées à son champ de compétences dans la formation, l’action sociale et culturelle, (et) l’insertion, la santé... La FSU inscrit son action dans la lutte générale contre le chômage, l’exclusion et la précarité, pour la justice sociale dans une société solidaire et respectueuse des libertés. Pour la FSU, le syndicalisme a deux fonctions essentielles : à côté de la défense quotidienne des intérêts moraux et matériels des salariés, privés d’emploi et retraités, l’action syndicale a aussi vocation à porter des alternatives sociales et de progrès.

Pour tous la FSU revendique :
- la conquête de droits nouveaux individuels et collectifs pour protéger les salariés de plus en plus victimes de diverses formes de harcèlement et de licenciements.
- La garantie et l’amélioration de l’exercice du droit syndical dans toutes les entreprises. Plus généralement, un statut citoyen englobant des droits au travail tout au long de la vie doit être garanti à chacun face aux mutations en cours du monde du travail, à l’éclatement du salariat et aux délocalisations.
- l’arrêt des précarités et la reconnaissance effective d’emplois stables et qualifiés au lieu du développement intérimaire actuel.
Pour cela la FSU :
- Agit pour obtenir collectivement ce que l’on ne peut pas (toujours) obtenir individuellement.
- Agit pour réclamer des emplois statutaires et pérennes.avec des personnels formés pour assurer les missions qui leur sont confiées.
- Agit pour informer l’opinion publique, informer les élus, sensibiliser la population

Nos candidats au conseil de prud’hommes de Nevers, collège salariés, section activités diverses

Marie José GABIN
Pascale PIERRE
Sébastien KEGREISZ
Isabelle HURTAULT

P.-S.

Le fait de déposer une liste prud’homale ne modifie en rien - quel que soit le résultat électoral - la nécessité de la recherche d’un travail en commun pour qu’un front syndical efficace s’affirme face aux cohérences patronales dans la défense quotidienne des salariés. Nous en appelons à un syndicalisme (rassembleur et rassemblé,) lucide sur le fait qu’aujourd’hui l’action syndicale doit répondre à l’intérêt général. À notre place, en toute indépendance et sans frilosité à l’égard de la classe politique, nous devons agir pour peser sur les choix de société et faire échec aux diktats de l’argent qui font que notre pays est géré comme une entreprise.