Face à la peur, voire aux fantasmes de...

paru le jeudi 22 septembre 2016 , par Webmestre FSU58

Accueillir les étrangers dans la Nièvre est possible et utile :

" Nos associations et organisations viennent en aide aux réfugié(e)s depuis de nombreuses années, chacune avec ses moyens et sur son terrain. C’est donc tout naturellement que nous saluons comme une démarche positive la perspective d’accueillir des personnes, expulsées du camp de Calais, dans une commune de la Nièvre où serait implanté un Centre d’accueil et d’orientation pour une période limitée.

Nous affirmons avec force qu’il n’y a pas lieu de craindre l’arrivée de ces personnes, quelles soient de passage ou qu’elles restent. De nombreux exemples en France et dans la Nièvre démontrent que, si les conditions d’accueil ont un autre visage que celui de Calais, la cohabitation et l’intégration s’organisent sans problème. Pour nous l’immigration n’est pas un problème mais un avenir pour notre pays et nos campagnes en termes démographiques, de croissance, et de savoirs dont la diversité est une richesse.

Nous saluons le vote de quelques élus municipaux de Saint-Honoré qui se sont prononcés pour cet accueil, en défendant ainsi les valeurs de solidarité et de devoir d’assistance qui sont aussi les nôtres. Qui de nous voudrait rester dans un Etat où règne la terreur ou la guerre, où on aurait peur chaque jour pour nos vies et celle de nos enfants ? L’espoir d’une vie meilleure ne nous est pas réservé parce que nous sommes nés du bon coté de la planète.
Nous appelons les habitants à accueillir chaleureusement ces réfugiés sans écouter les sirènes de la peur et du rejet.

Les adhérent(e)s et sympathisant(e)s de nos organisations répondront présent(e)s quand il s’agira de mettre en place du bénévolat pour l’accueil et le suivi des arrivants. Nous y serons avec tous les citoyen(ne)s qui ont envie de dire à ceux et celles qui arrivent : « Bienvenue dans la Nièvre ! ».

Organisations signataires :
MRAP
CIMADE
Mouvement de la Paix
Pastorale des Migrants
Solidaires
PCF
AOC
EELV
Amnesty
LDH
FCPE
FSU