Accueil > FSU 58 > Actions > Grève dans l’Education le Mardi 24 novembre 2009

A l’appel de la FSU

Grève dans l’Education le Mardi 24 novembre 2009

paru le mardi 10 novembre 2009

Le gouvernement poursuit sa politique de régressions et d’attaques en profondeur du système éducatif.
Pourtant, l’investissement dans l’éducation, la formation et la recherche est un enjeu essentiel pour l’avenir.
Dans les écoles, collèges, lycées, les effets cumulés des milliers de suppressions de postes se font déjà lourdement sentir : classes aux effectifs lourds, menaces sur la maternelle, l’aide aux élèves en difficulté, les remplacements, mise en péril des services administratifs, dégradation générale des conditions d’étude et de travail et dénaturation des métiers.

A l’université, dans l’enseignement professionnel, au lycée général et technologique, les « réformes » annoncées ou en cours sont pilotées par de mêmes objectifs : réductions budgétaires et renoncement à la réussite de tous.

Les 16 000 suppressions supplémentaires prévues au budget 2010 vont encore alourdir la situation et menacent la formation et le recrutement des maîtres (postes aux concours, année de fonctionnaire-stagiaire).

Personnels enseignants, administratifs, sociaux, de santé, d’éducation

Ensemble*

- Pour un système éducatif qui assure la réussite de tous les jeunes
- Contre les suppressions de postes et le développement de la précarité
- Contre la loi « mobilité », véritable broyeuse du statut des fonctionnaires
- Pour l’augmentation des recrutements aux concours
- Pour une autre réforme de la formation des enseignants
- Pour les salaires et la revalorisation de l’ensemble des personnels
- Pour une école plus juste
- dans une société plus juste
* Appel commun FSU, CGT et Sud-éducation

Pour débattre des suites de l’action la FSU et la CGT Educ invitent tous les personnels (Education Nationale, Enseignement Agricole) à une assemblée générale à la Maison des Sports de Nevers à 16h00.

P.-S.

A la Poste aussi ! Après le succès de la votation citoyenne, l’intersyndicale de La Poste appelle à la grève le 24 novembre contre le projet de privatisation.

Répondre à cet article