La situation des personnes prises au piège entre les frontières turques et grecques est humainement catastrophique

Communiqué EGM

Indignez-vous ! disait Stéphane Hessel …La situation des personnes prises au piège entre les frontières turques et grecques est humainement catastrophique et politiquement inacceptable. C’est pourquoi, les États Généraux des Migrations dits EGM 58 appellent à un rassemblement en urgence le vendredi 13 mars à 17h30, Place de la Résistance pour exiger de l’ Europe, le respect des principes de base du droit international. Cet état peut être la France.

En 2015, l’émotion a été immense après la noyade du jeune syrien Aylan Kurdi et l’exode de centaines de milliers de personnes sur les routes des Balkans. Quatre ans et demi après, le 2 mars 2020, la vie d’un jeune garçon syrien de 4 ans, emportée par le naufrage d’un canot pneumatique au large des côtes turques, ne provoquerait plus notre réaction ?
Il est de notre devoir de ne pas tolérer ce qui ne doit pas l’être.

Les EGM58 relaient la lettre ouverte des organisations associatives et syndicales à l’attention du Président de la République, jointe au présent communiqué.