Accueil > FSU 58 > Actions > Collectifs de mobilisation > paix > Marche pour la Paix samedi 19 septembre à Nevers

Éduquer et s’engager pour la paix et le désarmement

https://www.mvtpaix.org/wordpress/

Extrait du Congrès National de la FSU
– Clermont-Ferrand 2019 – Thème 3

Éduquer et s’engager pour la paix et le désarmement

La France fait partie des plus grands producteurs et vendeurs d’armes de la planète. Certaines de ces armes se retrouvent sur des conflits extrêmement meurtriers tels que le Yémen.

La FSU promeut une politique de paix entre les peuples et les États, et un règlement pacifique des conflits, facteur de justice. Elle demande une cessation progressive de la production et de la vente d’armes, et la reconversion de toute cette industrie et de ses emplois vers d’autres fins comme les énergies renouvelables. La question de l’abolition de l’armée à plus ou moins long terme ne doit pas être taboue.

La FSU demande l’abolition totale des armes nucléaires et exige que le gouvernement français signe et ratifie le traité d’interdiction des armes nucléaires adopté le 7 juillet 2017 par l’ONU. Les ventes d’armes se poursuivent alors que la France a ratifié en 2014 le Traité sur le commerce des armes qui stipule que
les exportations d’armes sont frappées d’illégalité si elles servent à commettre des crimes de guerre par des pays.

L’armée française intervient notamment en Afrique et au Moyen-Orient non pas pour défendre la démocratie mais les intérêts de multinationales. Ces interventions doivent cesser. La FSU demande le désengagement des forces armées des lieux
d’opérations.

Consciente que la paix se construit dans un temps long, la FSU soutient les initiatives et les collectifs qui la promeuvent aussi bien dans le champ éducatif que politique.