Accueil > FSU 58 > Actions > Non à la suppression des BEP et la généralisation du BAC PROFESSIONNEL EN (...)

Les sections académiques des organisations syndicales
CGT Educ’action, SE-UNSA, SGEN-CFDT, SNETAA,
SN-FO-LC, SNUEP, SNES et FSU de Bourgogne

Exigent l’abandon du projet DARCOS concernant la suppression des BEP et la généralisation du BAC PROFESSIONNEL EN 3 ANS.

- Cette décision, arbitraire et sans aucune concertation, va à l’encontre de tous les rapports de l’Inspection Générale sur l’expérimentation du Bac Professionnel en 3 ans (cf. rapport Prat).

- Elle entraine la suppression du diplôme BEP (de niveau V) pour la remplacer par de vagues certifications.

- Des filières entières (Tertiaires, Génie Electrique, Hôtellerie...) seront concernées dès la rentrée prochaine sans compter les autres décisions de fermeture que pourrait prendre le Recteur.
Projet du ministre : disparition de tous les BEP à la rentrée 2011.

- A ce jour, ni les sections maintenues ni les sections supprimées ne sont connues, ni les référentiels des formations ne sont définis.
Comment, dans ces conditions, les élèves de 3ème pourront-ils « bâtir leur parcours de formation » ?

- Cette décision menace directement la filière technologique, partiellement alimentée par les élèves titulaires de BEP.

Ce projet s’inscrit dans la logique ministérielle de réduction massive des postes statutaires. En effet, cette réforme entraînerait à terme la suppression de 25% de postes de PLP à partir de la rentrée 2008.

Les organisations syndicales appellent à rejeter ce projet en vous proposant un rassemblement devant le rectorat de Dijon, Mercredi 19 décembre 2007 à 15h. (apporter les prises de position et les pétitions d’établissement)

P.-S.

Dijon, le 5 décembre 2007

titre documents joints