Accueil > Instances de concertation > CDEN > Que retenir de ce CDEN ?

Que retenir de ce CDEN ?

paru le mercredi 23 mars 2016 , par Webmestre FSU58

5 heures de réunion pour finalement toujours (ou presque) répéter les mêmes choses." Il faut travailler en amont, il faut mettre tout le monde autour de la table, la situation de la Nièvre est favorable " (ou difficile), c’est selon les points de vue.

Néanmoins cette instance a permis aux délégués de la FSU de dénoncer le manque de politique volontariste pour scolariser les enfants de moins de trois ans. Le DASEN se contente de 18% de scolarisation (privé et public confondus) et dans des classes à multi-niveaux. Nous avons besoin de dispositifs « passerelles » et en tous cas, la circulaire qui préconisait un accueil spécifique est passée aux oubliettes ...

Sur la question des créations de postes de Plus de Maîtres Que de Classes, la FSU est revenue sur l’intervention de l’UNSA les critiquant, en rappelant leur bien-fondé et l’efficacité prouvée.

Quant à la restructuration du patrimoine scolaire à Nevers, le DASEN a botté en touche, attendant les propositions du maire de Nevers et l’aval du préfet qui ne peut pas intervenir avant le vote du conseil municipal (05/04). Aucune décision donc et beaucoup de stress encore pour les personnels. La FSU a demandé qu’un nouveau CTSD soit réuni si d’autres fermetures de classe que celle proposée à l’école Victor Hugo étaient dans les tuyaux et pour porter la réflexion des collègues concernés pour la future configuration si future configuration il y avait. Le DASEN indique que tout est encore faisable, le serveur n’ouvrant que le 24 avril ...

Bien sûr, les éléments actualisés des écoles ont été indiqués ainsi que l’importance des facteurs de cohésion sociale et de lutte contre l’échec scolaire, tous étant persuadés du bien-fondé du maintien des services publics ("quels qu’ils soient", précise le Préfet , donc, en creux, si on vous sauve votre perception ou votre bureau de poste, on ne sauve pas l’école et réciproquement)

Avant le vote défavorable ( 1 pour et 17 contre dont 1 FO, 3 UNSA et 4 FSU ) de la carte scolaire du premier degré, le DASEN nous a confirmé qu’il récupérait un poste du ministère pour la création du poste autisme (comme l’avait réclamé le secrétaire national du SNUipp-FSU à la ministre) et encore ½ poste d’on ne sait où... En tout état de cause, le nombre de postes à rendre est donc de 8,5. Nous attendons les arbitrages du DASEN. Il dit vouloir informer les représentants des personnels avant la presse. (contrairement à l’an passé NdlR)

Le DASEN est revenu sur la réforme du collège évoquée dans la déclaration liminaire ; par bonheur , la FCPE est vent debout contre mais le DASEN veut bien rencontrer les parents pour leur expliquer que tout devrait bien se passer (on n’est qu’en mars, formation des enseignants, les projets qui remontent sont très intéressants, blablabla)

Autre point à l’ordre du jour, le règlement départemental des écoles où seule la proposition de la FSU a été retenue mais pas celle du SNUDI-FO. Le DUER ne sera pas seulement un document pour accuser les maires mais restera un document permettant de prévenir tous les risques professionnels.

Vos représentants : Karen Gauchot, Pascale Bertin, Jimmy Derouault, Abdellatif Atmani

titre documents joints