Bourse du travail
bd Pierre de Coubertin
58000 Nevers
Téléphone : 09 52 17 58 57
Mail : fsu58@fsu.fr

Accueil > Instances de concertation > CHSCT > Quelques précisions et toujours beaucoup d’incertitudes

groupe de travail CHS CT du 24 novembre 2020

Quelques précisions et toujours beaucoup d’incertitudes

paru le mardi 24 novembre 2020 , par Webmestre FSU58

Masques, tests et vaccins

La dotation en masques devrait d’après la Secrétaire Générale couvrir les besoins jusqu’au prochain approvisionnement. Le problème est que les enseignant.es en utilisent plus de 2 chaque jour, le travail ne se limitant pas à deux demi-journées en classe. Nous avons signalé que bien souvent, les fonctionnaires de l’état sont moins bien traités que ceux de la fonction publique territoriale qui disposent de masques FFP2. Le Conseil Départemental a d’ailleurs fourni des masques inclusifs à ses agents travaillant avec les enfants.
Les délégués FSU ont demandé quelle procédure appliquer pour les élèves dont les parents nous signalent que leur enfant présente des signes cliniques évocateurs du COVID mais qui de ce fait sont absents ; L’annexe 6 (qui est prévu pour les élèves présentant des symptômes à l’école) peut-elle, doit-elle être réclamée ? Le point sera fait avec la santé scolaire pour nous répondre.

Pour ce qui est des tests, la FSU a demandé comment allait être mis en œuvre la priorité pour les enseignant.es. Nous avons ainsi proposé que les laboratoires nous reçoivent sans rendez-vous sur des créneaux dédiés aux personnels prioritaires. Le gouvernement a déjà annoncé que les enseignants seraient aussi prioritaires pour être vacciner ; donc là aussi nous avons demandé si la réflexion était menée pour organiser cette vaccination.

Direction d’école

En cette période, les directrices et directeurs sont très sollicité.es. Nous avons aussi fait remarquer que la fatigue, la lassitude s’installent largement chez les agent.es de l’Education Nationale. En termes d’aides au personnel, la Secrétaire Générale cite l’allègement des APC et des animations pédagogiques. La FSU rappelle que les orientations stratégiques ministérielles proposent la mise en place de temps d’échange institutionnels sur le sujet.
Nous avons aussi une nouvelle fois demandé le soutien de la DSDEN et de la Préfecture pour "huiler" les relations entre mairies et directeur.trices.

Sécurisation des établissements scolaires

Une dotation spécifique a été mise en place par l’état pour sécuriser les écoles et les établissements du second degré. Les mairies ont déposé des dossiers en ce sens, ils seront traités prochainement conjointement par la préfecture et la DSDEN. Pour les lycées, les dossiers seraient terminés, pour les collèges il semble difficile pour au moins deux d’entre eux de les sécuriser.

Une liste des personnes ressources dans le domaine de la sécurité (et propre à chaque école) est en cours de finalisation et devrait être envoyée bientôt.

L’application"Faits établissement" présent sur ARENA et "destinée à enregistrer et transmettre tous les faits préoccupants (événements graves, phénomènes de violence)" n’est pas connue des collègues. Une circulaire devrait aussi être transmise aux écoles, collèges et lycées prochainement. En attendant elle est disponible donc n’hésitez pas à faire remonter tous les faits pour éviter le "pas de vague".