Accueil > FSU 58 > Actions > Retraités rackettés, retraités en colère le 8 octobre !

La réforme des retraites va encore abaisser le pouvoir d’achat des retraités actuels :
* Hausse de la CSG, taxe de 0,3 %, report au 1er octobre de la revalorisation annuelle des pensions.
* A cela s’ajoutent les mesures d’austérité antérieures qui touchent tous les salariés actifs et retraités
* Suppression de la demi part
* Gel du barème des impôts.

C’est pourquoi, nous nous retrouvons avec des augmentations d’impôts ou devenons imposables et certains n’ont plus droit à des aides ou des exonérations (taxe d’habitation, taxe audiovisuelle).

Les nouvelles mesures comme l’augmentation de la TVA viennent encore ponctionner dans nos poches, même les plus pauvres sont obligés de payer cet impôt injuste.
Il y a urgence d’une véritable réforme fiscale.
Les retraités, comme les salariés ne sont pas responsables de la crise
Les vrais responsables ce sont les banques, les actionnaires, les grands groupes industriels ou de services dont les bénéfices, les dividendes sont à un niveau record.
Nous attendons des sanctions pour ceux qui profitent des paradis fiscaux.
Les propriétaires des grandes entreprises toucheront encore des cadeaux.
Il y en marre des cadeaux au patronat, aux actionnaires.
Au contraire, il faut un nouveau partage des richesses en faveur des
salariés actifs et retraités
Il faut une réforme des retraites qui assure la pérennité du système par répartition, organise la solidarité entre les générations.

150 retraités, rejoints par une cinquantaine d’actifs se sont rassemblés Place de la Résistance
A l’appel des organisations CGT et FSU ; une lecture de la lettre commune des organisations a été faite à plusieurs voix avant qu’une délégation ne soit reçue en préfecture afin d’exposer les fortes angoisses qui animent les retraités quant à la dégradation de leur niveau de vie niveau