Accueil > FSU 58 > Vie de la section > Stages Syndicaux > lundi de Pentecôte

lundi de Pentecôte

Lundi c’est avec les amis

paru le lundi 4 avril 2005

STAGE LOLF ET REFORME DE L’ETAT
A LA BOURSE DU TRAVAIL DE NEVERS
LUNDI 16 MAI DE 9H A 17H

La FSU 58 vous propose de participer à une réunion syndicale (cf. journal POUR 58) le lundi 16 mai à Nevers ou à Saint Amand en Puisaye (pique-nique solidaire le midi).

Nous refusons la journée supplémentaire de travail gratuit imposée à tous les salariés pour financer la caisse nationale de solidarité pour l’autonomie. Cette journée, en ce qui concerne les enseignants, ne rapportera rien à cette caisse de solidarité, l’état refusant de payer les 0,30% du salaire brut annuel qu’il impose pour tous les autres salariés.
A noter qu’une journée de travail correspond en réalité à 0,545% du salaire brut annuel. Les patrons empocheront donc une partie du coût de cette journée. Merci pour eux.
Quant à la solidarité, elle ne concerne apparemment pas les catégories non-salariés (professions libérales, actionnaires...). Les salariés doivent (encore) payer pour tout le monde.
Il est d’autant plus nécessaire de faire capoter cette tentative de nous faire travailler gratuitement que Douste Blazy a déjà annoncé qu’elle ne suffirait pas à résoudre le problème posé par le vieillissement de la population. D’où d’autres journées gratuites en perspective.
C’est pourquoi il est nécessaire de riposter à la hauteur de l’attaque. Il faut que cette journée soit un fiasco qui se retourne contre le gouvernement.

Les organisations FERC-CGT, FSU, SGEN-CFDT et UNSA Éducation exigent notamment que s’ouvrent des négociations sur la meilleure façon d’assurer la nécessaire solidarité. Celle-ci appelle d’autres réponses basées sur une protection sociale de haut niveau, une politique ambitieuse de l’emploi et des salaires, une politique de développement des services publics, de la formation qui vise à assurer la réussite de tous, à résorber les inégalités, à consolider le lien social .

C’est pourquoi elles appellent l’ensemble des personnels de l’Education, de la Recherche Publique, de la Jeunesse et des Sports à faire du 16 mai une journée de grève et d’initiatives multiples pour une véritable politique de solidarité et pour leurs revendications en matière de services publics, d’école, d’emploi, de salaires et de protection sociale.

A Nevers la FSU avec la CGT, FO et l’UNSA appelle à un rassemblement à 16 heures devant la préfecture.

titre documents joints

  • Pétition (PDF - 23.7 ko)

    A nous renvoyer pour transmission au préfet