Accueil > FSU 58 > Actions > manifestation silencieuse

manifestation silencieuse

paru le dimanche 7 mai 2006 , par Jimmy Derouault

Communiqué de presse CGT, CFDT, FSU et UNSA

Haydar, Murat et Mehmet blessés le week-end du premier mai par des "vigiles" d’une boite de nuit de Garchizy ont été au centre de toutes les pensées samedi 6 mai à Nevers.
Tout le monde était là pour leur rendre hommage. Bien sûr les habitants de la Grande-Patûre, mais aussi des nivernais émus, écoeurés, bouleversés par ce drame. Dirigeants départementaux d’associations, de syndicats, de partis politiques, élus, responsables nationaux, étaient tous derrière la famille et les amis pour réclamer avec eux la justice pour tous.
Près de 3000 personnes ont défilé silencieusement entre le palais de justice et la préfecture.

Après cet évènement l’intégration se pose de façon cruciale et prioritaire. Les deux mesures positives de la loi sur l’égalité des chances (le testing et les CV anonymes) doivent se mettre en place rapidement. Les victimes d’actes de discimination raciste ne doivent plus hésiter à les dénoncer (la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité peut les aider pour cela).

Même si l’origine sociale reste un élèment plus déterminant, les inégalités liées à l’origine ethnique restent très fortes dans l’éducation nationale et entrainent des inégalités dans la réussite scolaire. La ghettoisation de l’habitat a en parallèle la ghettoisation des établissements scolaires. Le deuxième phénomène est l’orientation abusive dans les filières techniques des jeunes.
Mais l’Ecole n’est pas non plus à l’abri des actes ou paroles racistes et nous devons tous être vigilants, les prendre en considération et aider les victimes.

Communiqué de presse CGT, CFDT, FSU et UNSA du 3 mai
Les organisations syndicales tiennent à exprimer leur extrême émotion face au drame qui s’est déroulé à Garchizy dans la nuit de samedi à dimanche dernier. Elles apportent leur soutien aux victimes et à leur famille.

Cet événement n’est pas tolérable. Les organisations syndicales appellent à ce que toute la lumière soit faite sur ces actes violents à connotation raciste et anti-jeune.

Elles appellent les salariés à la participation à la manifestation silencieuse qui aura lieu samedi 6 mai à 15 heures à Nevers (Palais de Justice).

Les organisations syndicales s’inquiètent de la montée de la violence dans notre département et l’ensemble du pays. Elles dénoncent les propos stigmatisants et électoralistes de responsables nationaux qui ne font qu’augmenter la haine, le racisme, la xénophobie... au dépens de solutions respectueuses des personnes.

Les violences, incompatibles avec les principes républicains, les tensions que connaît notre pays nécessitent d’autres solutions, notamment en matière de logement social, d’emplois, de lutte contre la pauvreté et les exclusions.

titre documents joints