Accueil > FSU 58 > Actions > réunion publique pour le collège de Moulins-Engilbert

réunion publique pour le collège de Moulins-Engilbert

le 15 mars 2012 à 19 heures à la salle polyvalente de Moulins-Engilbert.

paru le jeudi 8 mars 2012 , par Webmestre FSU58

L’Inspection Académique a décidé de la fermeture d’une classe de sixième à la rentrée 2012, pour cause de baisse d’effectifs, bien que Moulins-Engilbert soit en ZEP.
Le Conseil d’Administration du collège, dans lequel siègent les représentants des parents, des élèves, et du personnel, devait voter la répartition des moyens (la DHG) alloués par l’IA. Cette répartition, effectuée par Monsieur le Principal, permettait de maintenir en place la totalité de l’équipe pédagogique très impliquée dans de nombreux projets favorisant le travail et la réussite des élèves, malgré la forte diminution des moyens. Ceci était gage de stabilité tant pour les élèves que pour les personnels.
Nous avons donc accepté de voter pour, malgré la fermeture d’une classe de sixième.
Or, L’IA, pour se conformer à des critères administratifs liés à la politique gouvernementale de « rentabilisation » des services et des agents publics, faisant fi de l’intérêt des élèves, passe par dessus le vote du CA, impose des postes à services incomplets en EPS et en Espagnol, éclatant ainsi l’équipe, les compléments étant prévus sur Cosne et Luzy.
Cet éclatement remettrait en cause de nombreux projets dès l’an prochain, tels le voyage en Espagne ou la sortie à Lamoura...
Il faut y insister : le but est uniquement de contraindre les enseignants à effectuer des heures supplémentaires bien que cela soit contraire aux besoins pédagogiques.
Cette décision bafoue le vote des représentants élus au CA, et sonne comme un désaveu du travail de Monsieur le Principal, alors que celui-ci s’était efforcé de travailler au service du bien commun.
Nous refusons cette logique, d’autant plus que, l’année suivante, d’autres membres de l’équipe pourraient, à leur tour, être placés dans la même situation, ce qui achèverait de défaire le travail accompli depuis des années.
Nous nous réservons le droit de recourir à la grève et à toute forme d’action pour nous faire entendre. Mais soucieux d’abord de l’intérêt des élèves et de leur instruction, nous commençons par faire appel à votre soutien. Vous pouvez signer et faire signer très largement la pétition ci-dessous (à retourner aux enseignants qui transmettront) et venir nombreux à la réunion publique que nous organiserons le 15 mars 2012 à 19 heures à la salle polyvalente de Moulins-Engilbert.

Répondre à cet article